Error!

Est-ce que le CBD est de la drogue ?

Le cannabis est-il de la drogue ? Zoom sur le CBD et le THC

En ce moment, il est difficile de passer à côté du cannabidiol qui est l’une des molécules contenues dans la fleur de cannabis. Plus connu sous le sigle CBD, il est connu pour avoir des vertus bénéfiques autant pour le corps que pour l’esprit. D’ailleurs, les produits à base de CBD sont de plus en plus présents sur les étagères des boutiques spécialisées et des pharmacies. Cependant, sa familiarité avec le cannabis fait que beaucoup de personnes le considèrent comme une drogue. Mais est-ce qu’il l’est vraiment ? Est-ce que sa consommation est dangereuse pour la santé ? Justement, cet article essaye de répondre à toutes les questions qui subsistent sur le cannabidiol.  

Qu’est-ce que le cannabidiol ?

Depuis de nombreuses années, le cannabis est connu comme étant l’une des drogues les plus répandues et les plus néfastes au monde. C’est en grande partie à cause de cette réputation que les consommateurs ont mis beaucoup de temps avant de s’intéresser au CBD. C’est dommage, car certaines plantes appartenant à la famille des cannabinacées sont particulièrement bénéfiques pour l’homme. Parmi elles, le chanvre ou le cannabis sativa contient une très forte concentration de cannabidiol, une molécule inoffensive et non-addictive. 

Définition et origine

Par définition, le CBD est une molécule organique extraite du plant de cannabis ou plus exactement du chanvre cultivé. Également appelé cannabis sativa, cette espèce végétale contient beaucoup de composants qui sont pour la plupart encore peu connus. Toutefois, les scientifiques ont, jusqu’à présent, établi qu’elle contient de nombreux cannabinoïdes avec des caractéristiques différentes. Le cannabidiol est l’un des plus connus d’entre eux avec le tétrahydrocannabinol ou THC, qui est la molécule responsable des effets psychoactifs du cannabis. À l’état naturel, le CBD est d’ailleurs la deuxième molécule la plus présente en termes de concentration dans le plant de cannabis. Elle arrive juste derrière le THC. 

Les effets du CBD 

D’après un rapport de l’Organisation mondiale de la Santé émis en 2017, le CBD n’est pas dangereux pour la santé. Contrairement au THC, ce cannabinoïde ne provoque pas les effets psychoactifs rattachés à la consommation de cannabis. Dans le domaine médical, le cannabidiol est utilisé pour soulager certaines maladies et leurs symptômes. Il est également utilisé pour compléter différents traitements médicaux visant à soigner des maladies plus ou moins graves. Par ailleurs, il entre dans la composition de plusieurs médicaments déjà utilisés et mis en vente sur le marché. 

Globalement, le CBD dispose de plusieurs bienfaits sur la santé physique et psychique, mais présente aussi quelques risques d’effets secondaires. 

Sur la santé physique

Selon les scientifiques, le corps humain possède un système endocannabinoïde composé de plusieurs récepteurs de cannabinoïdes. Parmi eux, les récepteurs CB1 sont principalement situés dans le système nerveux et les récepteurs CB2 dans le système immunitaire. C’est l’interaction de ces derniers avec les molécules de cannabinoïdes qui provoquent les effets ressentis par le consommateur. 

  • Des effets anti-inflammatoires naturels non-négligeables : le CBD est une substance active qui permet de soulager les douleurs musculaires et articulaires. Utilisé sous forme d’huile essentielle ou consommé en tant que complément alimentaire, il est très efficace pour aider les personnes souffrant de douleurs inflammatoires chroniques.
  • Un antidouleur efficace : selon un rapport établi en 2019, le CBD possède des propriétés anxiolytiques et analgésiques considérables. Toujours d’après ce rapport, le cannabidiol offre les mêmes efficacités pour soulager toutes les formes de douleur sur le court terme.
  • Un immunomodulateur naturel : Outre le fait de prévenir et de soulager les douleurs, le CBD permet aussi d’équilibrer le système immunitaire. En fait, le système endocannabinoïde peut être déséquilibré par les différentes maladies auto-immunes ou des inflammations diverses. Dans ce cas, les molécules de cannabidiol déclenchent des réactions antioxydantes et anti-inflammatoires qui agissent directement sur les cellules immunitaires. C’est en fait un remède naturel et efficace pour se préserver du stress oxydatif.
  • Un remède pour traiter l’acné : le CBD a la capacité de diminuer la synthèse lipidique et de contrôler l’activité des glandes sébacées. Il aide ainsi à prévenir l’apparition d’acnés et à les faire disparaître le plus vite possible. Pour cela, l’utilisation des crèmes à base de cannabidiol de façon locale est la solution la plus appropriée. En outre, ces crèmes sont efficaces dans le cadre d’un traitement contre le psoriasis, l’eczéma, les rougeurs, etc. 

Certaines études avancent que le CBD peut aider à réduire les nausées et les vomissements provoqués par les médicaments et les traitements médicaux. Il peut aider les patients qui suivent des traitements lourds, comme dans le cadre d’une chimiothérapie à atténuer les douleurs. Cependant, le nombre d’études menées à ce sujet est encore relativement faible, ce qui fait que les résultats ne sont pas encore fiables à 100 %. Il en va de même sur les éventuelles capacités qu’il a pour combattre les gènes responsables de la propagation des cellules cancéreuses. D’autres recherches sont encore indispensables, même si les résultats récents sont déjà prometteurs.  

Sur la santé psychique

Outre les effets du CBD sur la santé physique du consommateur, cette molécule présente aussi des effets non-négligeables sur leur santé psychique. 

  • L’anxiété et le stress : le CBD a des effets anxiolytiques qui permettent de lutter contre l’anxiété et le stress de manière générale. Cette substance est d’ailleurs une aide efficace pour les personnes sujettes aux angoisses et au stress chroniques, car elle favorise la détente et la relaxation. Pour ces propriétés, le cannabidiol peut être aussi utilisé dans le cadre d’un traitement contre la dépression. De plus, certains chercheurs pensent que le CBD peut diminuer les symptômes des troubles obsessionnels compulsifs, des troubles de panique ou de stress post-traumatique.
  • Les troubles neurologiques : étant donné que le cannabidiol est une molécule active non-addictive, il présente de nombreux bienfaits par rapport aux troubles neurologiques. Selon les chercheurs, il permet de soulager les troubles tels que la dystonie ou encore l’épilepsie. Par ailleurs, ses propriétés sédatives permettent de prévenir, de soulager et de réduire la fréquence des crises.
  • Les maladies dégénératives : le cannabidiol possède des propriétés très intéressantes sur le système cérébral. Du coup, il est en mesure de retarder l’apparition de certaines maladies dégénératives ou de réduire leur vitesse de développement. 

De récentes études avancent que le CBD possède des propriétés pouvant être très utiles dans le traitement de la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer. Mais là encore, il est nécessaire de réaliser encore plusieurs études afin d’avoir des résultats plus fiables. 

Les risques d’effets secondaires

Normalement, le CBD n’a pas ou très peu d’effets secondaires s’il est consommé à faible dose. Toutefois, son utilisation peut provoquer des inconforts digestifs ou une sensation de bouche sèche, mais c’est très rare. 

Par ailleurs, pour éviter des complications, les professionnels de santé déconseillent aux personnes enceintes de consommer des produits à base de CBD. Pareil pour les personnes qui suivent un traitement médicamenteux.    

Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?  

Aujourd’hui encore, beaucoup confondent le CBD avec le THC. C’est d’ailleurs la principale raison qui fait que le cannabidiol possède encore une mauvaise image auprès du public. Pour ne pas se tromper, il est important de faire un point sur les différences qu’il y a entre ces deux substances : 

  • Le tétrahydrocannabinol, plus connue sous le nom de THC est une molécule aux propriétés psychoactives très puissantes. Sa consommation peut provoquer un état de défonce très profond, une addiction, mais aussi des malaises plus ou moins graves. Cette substance est interdite par la loi parce qu’elle représente un réel danger sur la santé du consommateur et de la société en général.
  • Le cannabidiol ou CBD est une molécule qui ne possède pas de propriété psychoactive et non-addictive. Il est très apprécié dans le secteur médical pour ses potentiels thérapeutiques. D’ailleurs, cette substance est même utilisée dans le cadre d’un traitement pour arrêter la cigarette ou d’autres drogues.

Voici un petit tableau contenant les principales différences entre le THC et le CBD :

Molécules

Propriétés

Domaine d’utilisation

Législation

CBD

Non-psychoactive 

Anti-inflammatoire

Antidouleur

Anxiolytique

Antioxydant

À usage médical et thérapeutique pour soulager des maux et des symptômes de différentes maladies

Autorise sous certaines conditions (issu de plant de chanvre cultivé, produits contenants moins de 0,3 % de THC)

THC

Addictive

Psychoactive

À usage récréatif 

Interdit

 

Consommer du CBD est-il vraiment sans danger ?  

D’après les professionnels de santé, la consommation de CBD ne représente aucun danger à condition de savoir l’utiliser. Cela dépend également de la qualité du produit, de la dose ingérée ainsi que du métabolisme du consommateur. 

En cas de consommation à forte dose

Bien que le CBD soit une substance assez inoffensive, sa consommation à forte dose peut cependant entraîner des effets pas très souhaitables. Généralement, cela peut engendrer des troubles de la vigilance ou des troubles gastro-intestinaux. Selon les médecins, la dose journalière ne doit pas dépasser 70 mg/jour, ce qui représente à peu près 28 gouttes d’une huile contenant 5 % de CBD. Toutefois, cela peut varier en cas de prescription médicale. 

En cas de consommation de fleurs de CBD brutes

La consommation de fleurs brutes de CBD n’est pas vraiment conseillée, surtout si elles sont fumées comme une cigarette. En fait, le véritable danger ne concerne pas directement les fleurs, mais la fumée qu’elles produisent. Lorsqu’elle est inhalée, cette dernière est accompagnée de plusieurs substances néfastes pour le système respiratoire. Au fil du temps, ces substances peuvent entraîner des problèmes cardiovasculaires, voire même des cancers. D’ailleurs, beaucoup de médecins estiment que la fumée d’une fleur de CBD est plus néfaste que celle d’un tabac. Si vous voulez vraiment les consommer sous forme de fleurs brutes, il est préférable de les incorporer dans une tisane. 

Quel est le statut du CBD en France ?

Depuis peu, le ministre de la Santé français a reconnu les bienfaits du CBD sur l’organisme humain. La nouvelle législation sur la consommation de CBD est très claire, il est désormais possible de cultiver, importer, exploiter et utiliser les produits à base de CBD ayant un teneur en THC inférieur à 0,3 %. Et même si l’arrêté du 30 décembre 2021 interdit la culture et l’utilisation des fleurs et des feuilles de CBD, cette loi a été suspendue depuis le 24 janvier 2022.