Error!

Quels sont les dangers du CBD ?

Le CBD ou cannabidiol est aujourd’hui consommé sous diverses formes : crème, e-liquide, gélule, huile, etc. Issu de la fleur de cannabis, le CBD est bien différent des autres molécules cannabinoïdes qui constituent cette plante.  Ce produit est réputé pour apporter bien-être et soulager certains maux. Mais de nombreuses controverses circulent quant à sa consommation.  Le CBD représente-t-il réellement un danger pour les consommateurs ou pas ?

Quels sont les effets du CBD ?

Le marché du CBD est en plein essor puisque ce produit a de nombreux bienfaits sur la santé. D’ailleurs, selon l’Organisation mondiale de la santé ou l’OMS, ce produit issu du plant de chanvre peut être utilisé en complément des traitements thérapeutiques contre de nombreuses maladies. Ce composant du cannabis peut soulager de nombreux maux comme la migraine, le mal de dos et les douleurs musculaires et articulaires. 

Beaucoup de personnes consomment d’ailleurs le CBD pour améliorer leur état de santé. C’est notamment le cas pour les maladies chroniques, dégénératives et graves. Ce cannabidiol peut soulager ou attarder la dégradation de la santé d’un patient qui souffre de problèmes cardiaques, de la maladie d’Alzheimer ou encore de Parkinson par exemple.  

Consommé dans le cadre du bien-être pour apporter relaxation et apaisement, le CBD pourrait un jour entrer dans le cadre thérapeutique, mais ce projet est encore en phase expérimentale sous le contrôle de l’ANSM ou l’Agence nationale de sécurité du médicament et un Comité scientifique temporaire. 

En attendant, les produits à base de cannabidiol sont en vente libre en France sous de nombreuses formes :  

- comprimés et gélules,

- poudres et fleurs en tisane,

- huile à ajouter dans les aliments,

- crème à appliquer sur la peau,

- e-liquide à vapoter dans une cigarette électronique.

Néanmoins, il faut faire attention quant à la consommation de ce produit, car il peut présenter de réels dangers sur la santé. 

Les conséquences néfastes de la consommation de CBD

Selon l’OMS, le CBD n’est pas une drogue. Contrairement au THC ou Tetrahyèdrocannabinol, un autre composant du cannabis, il n’est pas psychoactif. Il faut toutefois faire attention, car s’il est consommé à forte dose ou dans des circonstances inappropriées, s’il contient un taux élevé de THC ou s’il est de mauvaise qualité, ce produit peut présenter de réels dangers pour la santé. 

Le CBD et la psychoactivité

Par définition, un agent psychoactif est une substance qui, une fois ingérée, altère l’activité mentale d’une personne. Il peut agir sur la perception des choses, la conscience ou l’humeur. Ce qui n’est certainement pas le cas du CBD. 

Le THC, par contre, influe sur l’état de conscience de la personne qui en consomme. Il faut donc faire très attention lorsque vous achetez du CBD. Veillez à bien vérifier le taux de THC qui ne doit pas dépasser 0,2 % du produit. Autrement, il peut devenir psychoactif. 

Par ailleurs, le CBD peut avoir une psychoactivité dite indirecte. Elle reste néanmoins inoffensive puisqu’elle se limite à la somnolence. D’autant plus que selon une étude menée par le journal « Cannabis and Cannabinoid Research », cet effet est vite éliminé si le CBD est consommé par voie sublinguale. 

La consommation du CBD sur l’activité mentale reste positive et n’apporte que bien-être et apaisement. C’est pourquoi ce produit est très recommandé en cas de stress, d’anxiété et de dépression. Il agit sur les récepteurs de sérotonine dite hormone du bonheur. 

Le CBD et la toxicité

Le CBD en soi n’est pas toxique puisqu’il n’agit pas de manière nocive sur l’organisme, quel que soit le mode de consommation : crème, huile, infusion ou vapotage. Cependant, mal utilisée ou mal dosée, cette molécule peut représenter un danger pour la santé. 

En cas de surdosage

La consommation abusive de CBD peut entraîner des effets néfastes sur la santé. C’est pourquoi il est toujours recommandé de respecter les doses prescrites. En théorie, vous ne devez consommer que 20 à 30 mg de CBD par jour pour commencer. Ensuite, vous pouvez augmenter progressivement les doses jusqu’à atteindre 100 à 300 mg par jour. 

Le surdosage peut entraîner :

- Une somnolence

- Une sécheresse buccale

- Un étourdissement

En cas de fort dosage, les effets peuvent être plus graves :

- Anxiété

- Désorientation spatio-temporelle

- Tachycardie

- Ralentissement psychomoteur

Mais ils sont surtout liés à une forte teneur en THC dans le produit. 

En cas d’interactions avec des médicaments

Extrait des plants de chanvre, ce produit peut interagir avec  certains médicaments en modifiant leur efficacité ou leur action. En aucun cas, il n’entraîne d’effets toxiques. De par son effet légèrement psychoactif « calmant et apaisant », prendre un produit à base de CBD peut altérer l’effet des anti-dépresseurs. 

Selon les médecins, il est également déconseillé de consommer du CBD lorsque vous prenez des antalgiques, des anti-coagulants ou des contraceptifs oraux. Aussi, si vous souffrez de maladies respiratoires, il est préférable de ne pas consommer le CBD sous forme d’e-liquide. En effet, la fumée engendrée par le vapotage peut avoir des effets sur les poumons. 

Le CBD et la dépendance 

On dit souvent que les produits psychoactifs comme les drogues entraînent de la dépendance. Cela arrive lorsque la personne demande de plus en plus de doses élevées. En effet, lorsque vous consommez la substance psychoactive, les récepteurs du système nerveux central sont trop sollicités et deviennent moins sensibles. Alors, pour ressentir encore davantage l’effet euphorisant, le consommateur prend encore plus de produits. 

Ce qui n’est pas le cas pour le CBD. Lorsque vous consommez de manière excessive ce produit issu des plants de chanvre, les récepteurs du système nerveux ne deviennent pas moins sensibles. Ils se bloquent tout simplement et le consommateur ne ressent pas du tout le besoin d’augmenter sa dose. Ainsi, le CBD n’entraîne ni accoutumance ni dépendance. 

Pour plus de précision, le CBD n’agit pas sur les mêmes récepteurs que ceux des autres drogues comme le THC. Si ces derniers libèrent de la dopamine conduisant à l’euphorie et ensuite à la dépendance, le CBD libère plutôt la sérotonine qui est l’hormone du bonheur. Par conséquent, il n’a pas d’effet planant, mais permet d’évacuer le stress et l’anxiété pour se sentir apaisé et heureux.  

Les effets secondaires du CBD

Le CBD ne représente aucun danger pour le consommateur. Mais d’une personne à une autre, sa consommation peut présenter quelques effets secondaires

Il faut noter que ces effets sont bénins et temporaires, et ils disparaissent rapidement en diminuant ou en arrêtant la consommation.  

Effets ressentis

Description

Somnolence et fatigue

Cela arrive surtout lorsque vous vapotez avec un e-liquide CBD ou lorsque vous consommez de l’huile de CBD. Dans ce cas, il faut faire très attention si vous devez conduire.  

Changement d’appétit 

En cas de consommation excessive de produit à base de CBD, on peut observer une baisse d’appétit. 

Sécheresse buccale

Ceci arrive surtout lorsque vous fumez du cannabidiol sous forme de e-liquide. Le CBD assèche les glandes salivaires et la sensation de déshydratation se fait sentir rapidement. 

Nausées et vomissements 

Consommer du CBD à forte dose peut entraîner des nausées et vomissements. 

Diarrhées 

La diarrhée est due principalement par la consommation d’huile de CBD de mauvaise qualité. 

Vertiges et engourdissements

Cela arrive lorsque vous ingérez un produit avec une forte concentration en CBD. 

Qu’en est-il de la qualité du produit utilisé ?

Prendre du CBD ne représente pas vraiment de danger, sauf si le produit est de mauvaise qualité. Il est fortement recommandé d’acheter votre CBD auprès de professionnels reconnus. Il est aussi important de vérifier la traçabilité des produits. Pour cela, quelques critères sont à établir :

- L’origine du produit.

- Les procédés d’extraction du plant de chanvre et les étapes de fabrication.

- La composition de l’huile, de la crème, de la gélule ou de l’e-liquide.

- La teneur en CBD et éventuellement en THC. Ce dernier point est très important, puisque si le taux de THC dépasse les 0,2 %, le produit peut devenir psychoactif. De toute façon, il s’agit du seuil légal autorisé par la loi.

- Les avis sur Internet pour s’assurer que le produit ne contient pas de substance toxique. Fiez-vous aux avis vérifiés sur Google ou Trustpilot.

D’ailleurs, choisissez toujours des produits issus de la culture de chanvre biologique. Ainsi, vous pouvez être sûr que les plants de chanvre ont été cultivés dans un sol riche et un environnement pur. Ensuite, intéressez-vous également au processus d’extraction  utilisé. La procédure la plus classique est l’extraction au gaz carbonique qui garantit la pureté du CBD. De plus, ce processus permet d’éliminer tous les résidus chimiques dans le produit.