Error!

Quel CBD pour les douleurs musculaires ?

Contrairement au THC, le cannabidiol ou CBD ne provoque pas des effets néfastes sur la santé. Il est même réputé pour ses vertus anti-inflammatoires pour soulager les douleurs musculaires. Ces dernières sont très fréquentes chez les sportifs, mais également chez les personnes atteintes de rhumatisme ou de sclérose en plaques. Sachez que le CBD peut réduire l’intensité de ces douleurs musculaires. 

Les différents types de douleurs musculaires : typologie et causes

Les douleurs musculaires peuvent se présenter sous différents aspects selon les muscles atteints et les causes. Elles peuvent même devenir chroniques chez certains patients atteints de diabète ou encore de fibromyalgie. Dans tous les cas, ces douleurs peuvent altérer la santé et perturber la vie quotidienne en causant : 

- La perte d’appétit

- Le trouble du sommeil

- La fièvre

- La dépression nerveuse

- L’incontinence sphinctérienne

- La perte de la vision

Voici les différents types de douleurs musculaires auxquelles nous pouvons faire face au quotidien. 

La courbature musculaire

La courbature est une douleur qui apparaît le plus souvent chez les sportifs. Elle touche les muscles squelettiques qui sont responsables des activités de nos membranes. La courbature se présente généralement 3 à 5 heures après une séance d’activité physique et peut durer jusqu’à 5 jours ou plus. 

Elle se manifeste suite à une activité très intense qui n’est pas encore adaptée aux conditions physiques de la personne. Quand le muscle subit des actions qui dépassent ses capacités, des microlésions et des microtraumatismes se forment et cela déclenche la courbature. 

Par ailleurs, les principales causes de ces douleurs restent les atteintes musculaires traumatiques et la déchirure des muscles. Certaines maladies peuvent également provoquer des courbatures comme les cancers ou l’infarctus du myocarde, la polymyosite et d’autres maladies nerveuses. 

Les crampes musculaires 

Ce sont des contractions spontanées et intenses qui touchent un ou plusieurs muscles et surviennent au cours d’un effort physique. Elles se déclenchent d’une manière involontaire lorsque la contracture des muscles est énergique et soutenue. De ce fait, elle rend le muscle impliqué dur et incontrôlable. 

Ce type de douleur dure en moyenne quelques secondes, mais peut perdurer jusqu’à un quart d’heure, voire plus. En outre, la crampe peut bien survenir chez un adulte que chez un enfant d’une manière répétitive jusqu’à disparaître toute seule. Elle peut aussi atteindre les muscles lisses comme l’utérus, la vésicule biliaire, la paroi des vaisseaux sanguins, etc.

Divers facteurs conduisent à une crampe, à savoir : 

- Une activité physique à haute intensité sans préparation ni échauffement

- Une déshydratation et une mauvaise circulation sanguine

- Des pertes d’électrolytes suite à une sudation abondante

- Une position debout trop prolongée ou des postures inconfortables

- Le froid

- La grossesse et la vieillesse

- La carence en vitamine (B1, B5 et B6)

- Des maladies comme la tétanie, le diabète, la poliomyélite, l’Addison, la sclérose latérale amyotrophique ou en plaque et la maladie de parkinson. Heureusement, le cannabidiol peut vous aider à soulager ces différents maux.

L’élongation musculaire

Elle touche principalement les muscles du mollet et de la cuisse. L’élongation musculaire se manifeste sous une douleur aigüe suite à un étirement excessif et brusque. Cette douleur atteint en particulier les sportifs, mais ne constitue pas un potentiel danger lorsqu’il n’y a pas de déchirure ou d’hématome. En général, un repos de plusieurs semaines laisse le temps aux muscles de se cicatriser convenablement.

La déchirure musculaire

Elle peut arriver à tout le monde suite à un mouvement brusque, appelé aussi « faux mouvements ». À la différence d’une élongation, des signes de rougeur ou d’œdème sont visibles sur la zone où se situe la déchirure. Tout mouvement au niveau de la membrane atteinte devient alors impossible. 

La contracture musculaire

La contracture musculaire est classée parmi les accidents sportifs bénins. Ce type de douleur est un phénomène physiologique naturel. Lorsque l’intensité de cette contracture augmente, la douleur devient insoutenable à cause de la faible résistance physique du muscle.  

La contracture musculaire peut aussi provenir d’une déchirure, d’une élongation et d’un claquage musculaires suite à un effort répété sans temps de récupération adéquat. Enfin, on observe surtout cette douleur chez une personne présentant une carence en calcium ou en magnésium. 

Le torticolis

C’est une contraction douloureuse qui affecte la mobilité du cou. Elle touche les muscles d’un seul côté du cou, obligeant la personne à rester dans une position immobile. Or, étant une position antalgique, celle-ci ne fait qu’aggraver la douleur. 

Le torticolis peut avoir une origine congénitale à cause d’une position anormale du fœtus. Il peut également s’agir d’un torticolis bénin suite à une mauvaise posture de la tête durant la nuit. Enfin, d’autres facteurs peuvent provoquer cette douleur, comme le rhume, la rage de dents, l’arthrose cervicale ou encore certaines atteintes neurologiques. 

Le lumbago

Cette douleur inconfortable se localise dans la colonne vertébrale en bas de dos. Son intensité peut varier en allant d’un simple inconfort jusqu’à un blocage du bas de dos. Ce type de douleur est souvent présent chez les personnes qui pratiquent des activités professionnelles nécessitant le soulèvement d’objets lourds. Cependant, bon nombre de personnes âgées sont également sujettes à ce genre de douleur musculaire.  

La maladie comme le cancer des reins ou du sein peut également déclencher ce type de douleur musculaire. Par ailleurs, des signes inévitables notamment la perte de poids soudaine ou encore l’arrivée d’une fièvre inexpliquée marquent la présence d’un lumbago. 

Le CBD aide à soulager les douleurs musculaires 

Le CBD possède de nombreuses vertus thérapeutiques, notamment sur les douleurs musculaires. L’huile de cannabidiol, extrait à partir du plant de chanvre ou cannabis agit positivement sur l’apaisement des douleurs. Le CBD agit alors sous trois mécanismes pour calmer les douleurs musculaires. 

La CBD modifie les signaux de la douleur perçus par le cerveau

Les récepteurs de douleurs de notre corps avertissent le cerveau en cas de situation anormale. Une fois que ces récepteurs sont déclenchés, le cerveau l’interprète comme une douleur. Notre organisme possède deux récepteurs endocanabinoïdes de THC ou de CBD. Le CB1, qui reçoit le THC déclenche des effets imaginaires, tandis que le CB2 qui est le récepteur de CBD absorbe les sensations nociceptives que les douleurs provoquent. 

Le CBD contre les inflammations musculaires et articulaires

Les molécules CBD des plants de chanvres possèdent des vertus puissantes qui apaisent les douleurs inflammatoires. En effet, selon l’étude du Pr Mechoulam, la consommation de CBD déclenche la réception du CB2. Ce processus consiste à ralentir la projection de cytokines par notre système immunitaire afin de réduire l’inflammation. 

En 2017, une autre étude faite sur des rongeurs atteints de l’arthrose a permis de constater une mobilité accrue après avoir pris une dose de CBD. Cette mobilité se traduit par l’atténuation de la douleur dans les articulations des rongeurs. D’après cette étude, le CBD apaiserait les douleurs articulaires chroniques.

Le CBD apaise les fibres musculaires 

Quand le muscle est endommagé ou fatigué, cela provoque un blocage des fibres musculaires. Cela peut également conduire à une crampe ou à une contracture de muscle. Or, le processus de récupération peut être plus ou moins long. Dans ces cas, l’huile de CBD est efficace pour accélérer la récupération. L’utilisation de produits à base de CBD accompagné par un traitement d’ostéopathie stimule des actions immédiates sur les spasmes.

En ce qui concerne les maux de dos, l’huile de plant de chanvre agit efficacement sur la zone où se situe l’origine de la douleur. Il permettrait notamment de décontracter les muscles du dos qu’ils soient courbaturés ou contractés. En outre, il apaise les sensations nociceptives et favorise la vasodilatation des vaisseaux sanguins.  

Quel type de CBD utiliser pour traiter vos douleurs ?

Pour le traitement des douleurs musculaires, il existe différentes formes de produits à base de cannabidiol en France. À vous de choisir le meilleur produit qui vous convient :

- Les fleurs de CBD : les fleurs de CBD aident l’organisme à répondre naturellement aux douleurs. En plus de posséder des vertus anti-inflammatoires, cette forme de CBD est réputée pour stimuler la créativité. Elle favorise également la bonne humeur.

- L’huile de CBD : cette version de cannabidiol est la plus recommandée. En effet, l’altération de certaines vertus est minime puisqu’elle est directement absorbée dans la circulation sanguine.

- Crème de CBD : le baume de CBD agirait rapidement sur la zone où se situe la courbature, la contracture, le torticolis ou le lumbago. De plus, la crème est aussi efficace pour apaiser les coups de soleil douloureux ou encore pour lutter contre les rides prématurées, notamment sur le visage.

- Comprimés et gélules : ces versions sont les plus pratiques de toutes, car il suffit de les avaler avec un verre d’eau. De plus, vous pouvez les apporter partout où vous voulez. Enfin, comme ils ressemblent à des cachets lambda, ces comprimés sont un meilleur choix si vous recherchez la discrétion.

- E-liquide : les formats e-liquide convient aux fumeurs. En effet, ces produits sont à vapoter dans des cigarettes électroniques. De plus, ils existent en différents parfums (fruités, sucrés, classiques).

Comment consommer un produit CBD pour apaiser les douleurs musculaires ?

Le dosage d’un produit CBD dépend de chaque personne. Cependant, il faut prendre en compte le poids, le sexe et l’âge du patient. Sachez que le CBD ne peut remplacer en aucun cas un traitement médical. 

Type de CBD

Mode d’utilisation

Posologie

Fréquence

Huile CBD

Par voie sublinguale 

33mg/ml

2 à 3 fois par jour

Comprimée, gélule

Par voie orale

15 mg/ml

1 à 2 fois par jour

E-liquide

Par voie respiratoire

10 mg/ml

Selon vos envies

Fleurs de CBD

Par voie orale

Selon votre goût

2 à 3 fois par jour

Baume 

Par voie cutanée

8mg/ml

Jusqu’à ce que la douleur disparaisse

 

Le CBD possède des vertus bénéfiques apaisant les douleurs musculaires qu’ils soient aigus ou chroniques. Cependant, il est plus efficace quand il est associé à des traitements à base d’ostéopathie ou des traitements médicaux. En ce qui concerne le dosage, commencez par de petites quantités pour arriver à fixer la dose qui vous convient. Sachez que la consommation de CBD est tout à fait légale en France. La seule condition est que le taux de THC contenu dans votre produit ne dépasse pas le seuil de 0,2%.