Error!

Est-ce que le CBD agit rapidement ?

Les produits au CBD sont-ils vraiment efficaces ?

Vous avez envie d’essayer le cannabidiol, mais vous restez réticents quant à la sûreté de ces produits au CBD sur le marché ? Cet article va vous aider à décortiquer toutes les informations concernant l’origine, la composition, les produits existants, la législation et les risques liés à ces produits. Vous devez savoir que les produits à base de CBD sont disponibles partout, dans les pharmacies, dans les magasins spécialisés et même sur Internet. Alors, comment savoir si le CBD tient vraiment sa promesse de soulager bien des maux physiques comme psychiques ? 

Tout ce qu’il faut savoir sur le CBD

Le cannabidiol, ou plus communément appelé CBD, est l’une des nombreuses molécules du chanvre, une plante également connue sous le nom de cannabis. Présente naturellement dans la plante de cannabis, cette molécule active appartient à la famille des cannabinoïdes. D’ailleurs, le CBD fait partie des plus de 100 cannabinoïdes découverts à ce jour, avec le THC, le CBG et le CBN. Par ailleurs, le cannabidiol est également le deuxième cannabinoïde le plus présent en termes de concentration dans le chanvre, juste derrière le THC. Il est aussi l’un des plus étudiés, là encore avec le tétrahydrocannabinol. 

Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?

De tous les cannabinoïdes qui existent jusqu’à maintenant, le THC reste le plus connu du grand public. Cela vient du fait que cette molécule ne soit autre que la responsable des effets psychoactifs ou planant du cannabis. Il agit directement avec le système nerveux et affecte ainsi le fonctionnement du cerveau des consommateurs. En ce sens, il est en mesure de changer les perceptions, modifier le comportement ou encore de changer l’humeur.

De son côté, le CBD ne fait pas planer et il peut même annihiler les propriétés psychoactives du THC. En plus, le cannabidiol possède des propriétés thérapeutiques très appréciées dans le domaine médical. Cependant, il ne faut pas oublier que l’usage du CBD à haute dose peut avoir des effets sédatifs très importants, et pourrait diminuer la vigilance. Notez tout de même que le cannabidiol n’est pas recherché lors d’un dépistage de stupéfiants par les forces de l’ordre, contrairement au THC. 

En outre, l’association de ces deux molécules peut avoir des résultats intéressants. Selon les études, cette association permettrait par exemple d’atténuer efficacement l’anxiété et les douleurs. 

Quels sont les bienfaits du CBD ?

Actuellement, de plus en plus de scientifiques étudient le cannabidiol, notamment ses bienfaits sur le corps humain. Néanmoins, cette substance n’ayant pas encore le statut de médicament à part entière, ces études sont effectuées sur une petite quantité de sujets. Ce qui ne permet pas d’avoir des standards scientifiques pour être vraiment reconnus. Mais d’après ces quelques études, les chercheurs avancent que le CBD peut apaiser :

  • Le stress et l’anxiété
  • Les crises d’angoisse
  • Les nausées
  • Les douleurs et les inflammations
  • L’arthrose rhumatoïde
  • Le tabagisme et l’alcoolisme
  • Les troubles du sommeil et les insomnies
  • L’épilepsie
  • Les problèmes de peau (acné, eczéma, psoriasis)

La liste est encore longue, et elle n’est pas prête de s’arrêter-là. En fait, le CBD permet plus généralement de soulager les douleurs musculaires, articulaires et neuropathiques. Des maladies avec des symptômes difficiles à atténuer avec les traitements médicaux classiques. Il peut par exemple réduire l’intensité des douleurs provoquées par la fibromyalgie, et ainsi améliorer la qualité de vie des patients qui en souffrent. 

Selon certaines études, le CBD permettrait également d’inhiber et de freiner la croissance des cellules cancéreuses. D’autres études soulignent son potentiel médical dans le soulagement des symptômes de la dystonie. Récemment, cette molécule a été introduite dans le traitement de la schizophrénie, l’épilepsie, la phobie sociale ainsi que les troubles du spectre autistique.

Les différents types de CBD

Jusqu’à présent, il existe trois principaux types de cannabidiol. Ils se différencient par leur composition :

  • Le CBD à spectre complet ou CBD Full Spectrum : il contient toutes les molécules naturellement présentes dans la plante de chanvre. Autrement dit, toutes les parties de la plante (fleurs, feuilles, tiges et graines) sont utilisées lors de son extraction. Ce type de CBD contient donc tous les cannabinoïdes y compris le THC, mais aussi d’autres composés chimiques comme les terpènes et les flavonoïdes. Toutefois, le taux de THC ne doit pas dépasser 0,3 % selon la réglementation. Grâce à l’effet d’entourage qu’il offre, le CBD Full Spectrum permet de bénéficier pleinement des bienfaits du chanvre.
  • Le CBD à large spectre ou CBD Broad Spectrum : à l’instar du CBD à spectre complet, il contient lui aussi tous les cannabinoïdes naturellement présents dans la plante de chanvre, sauf le THC. En fait, cette molécule psychoactive est complètement éliminée durant le processus d’extraction. Donc, il permet de profiter d’un excellent effet d’entourage. 
  • Le CBD Isolat : contrairement aux deux types de CBD évoqués ci-dessus, seul le cannabidiol est extrait de la plante de chanvre. Lors du processus d’extraction, la molécule de CBD est isolée et séparée des autres cannabinoïdes, ce qui permet d’obtenir un CBD à 99 %. Cependant, il ne permet pas de bénéficier d’un bon effet d’entourage. 

Les différentes formes de CBD

Vous trouverez sur le marché différentes formes de CBD, chacune avec ses avantages et ses indications :

  • Huiles essentielles
  • Crèmes, gel et pommades
  • Capsules, gélules, comprimés
  • Chocolats, bonbons
  • Fleurs séchées
  • Cristaux
  • E-liquides (pour cigarette électronique)

Les variétés de CBD autorisées en vente en France

À ce jour, il existe 27 variétés de Cannabis Sativa L. autorisées en vente sur l’ensemble du territoire français. Mais vous devez comprendre que ces variétés se distinguent les unes des autres par leur caractéristique : monoïque ou dioïque.

Variétés monoïques

Variétés dioïques

Delta Llosa

Delta 405

Fedora 17 et 19

Fedrina 74

Félina 32 et 34

Férimon

Fibrimon 56

Fibror 79

Futura 

Futura 75

Epsilon 68

Santhica 23, 27 et 70

Uso 31

Carmagnola

Cs

Dioica 88

Fibranova

Le CBD agit-il vraiment sur l’organisme ?

Le cannabidiol peut agir de différentes manières sur l’organisme, même si d’autres études doivent encore être effectuées. 

Comment le CBD interagit-il avec notre organisme ?

Naturellement, le corps humain possède un système endocannabinoïdes dont le rôle est primordial pour le bon fonctionnement de l’organisme. Il permet par exemple de réguler différents processus de l’organisme : digestion, mémoire, émotions, stress, etc. 

Ce système est composé de deux récepteurs endocannabinoïdes sur lesquelles les cannabinoïdes présents dans le chanvre viennent se fixer.

  • Les récepteurs CB1 

Ils sont essentiellement présents dans le cerveau et le système nerveux central et ils interagissent surtout avec le THC. Lorsque que ce dernier pénètre dans l’organisme, il vient se fixer directement sur ces récepteurs et activent leur fonctionnement. Le cerveau libère alors de la dopamine, qui est responsable du plaisir. C’est également ce qui se produit avec d’autres substances hautement addictives comme l’ecstasy, la nicotine ou l’héroïne. Par ailleurs, les récepteurs CB1 jouent un grand rôle dans la gestion de l’humeur, de l’appétit et des émotions.  

  • Les récepteurs CB2 

Ils sont majoritairement présents dans les organes périphériques et dans les cellules liées au fonctionnement du système immunitaire. À l’inverse du CB1, ceux-ci interagissent beaucoup plus avec le CBD. Lorsque le cannabidiol vient se fixer sur ces récepteurs, ils s’activent et le cerveau produit alors de la sérotonine. Il s’agit d’un neurotransmetteur qui est responsable du sentiment de bonheur. En plus, une fois activés, les récepteurs CB2 engendrent un fort effet antidouleur et calmant, en libérant de l’endorphine. De surcroît, ils agissent en antagonistes des récepteurs CB1, limitant ainsi les nombres d’effets indésirables liés à la consommation de THC. 

Pour faire simple, le CBD joue, dans l’organisme, un rôle de catalyseur en optimisant la réponse naturelle à la douleur, aux angoisses et à l’anxiété. Comprenez bien que le CBD n’a pas la capacité d’éliminer ou d’empêcher la douleur et l’anxiété. Mais son action sur le système nerveux a pour effet de réduire l’impact de l’une et de l’autre. 

En combien de temps les effets du CBD se font-ils ressentir ?

En général, le temps d’action du CBD dépend du mode de consommation privilégiée. Mais cela peut aussi varier en fonction de la quantité que vous avez absorbée. 

Mode de prise

Temps d’attente avant l’apparition des effets du CBD

Voie orale (infusion, bonbon)

Entre 30 et 60 minutes

Voie sublinguale (huile ou cristal)

Entre 15 et 30 minutes

Inhalation (e-liquide à vapoter)

Entre 15 et 45 minutes

L’application locale (baume ou crème de soins)

Entre 45 et 90 minutes

 

Comment notre corps absorbe-t-il le cannabidiol ?

Comme avec la nourriture, le corps humain peut absorber le cannabidiol de différentes manières. 

Le processus d’absorption du CBD par l’organisme

Là aussi, le processus d’absorption du CBD par l’organisme dépend du mode de prise choisi. Son trajet ne sera pas le même et le temps d’action pour être plus ou moins long.

Qu’est-ce qui peut affecter cette absorption ?

La consommation de CBD peut être affectée par de nombreux facteurs :

  • Le poids : plus une personne pèse lourd, plus il lui faudra ingérer une importante quantité de CBD pour obtenir les effets attendus.
  • Le métabolisme : plus une personne a une quantité de masse graisseuse importante, plus son corps aura des difficultés à distribuer le CBD dans son organisme.
  • Le dosage : un dosage parfait permet de ressentir efficacement les effets du CBD durant un laps de temps idéal.
  • La fréquence d’utilisation : avec le dosage, la fréquence d’utilisation peut déterminer l’efficacité des effets du CBD dans le temps et selon les objectifs.

Dans combien de temps le CBD sera éliminé du corps ?

L’élimination du CBD varie normalement d’une personne à une autre. En fait, cela dépend des mêmes facteurs pris en compte dans le précédent paragraphe (poids, métabolisme, dose, fréquence de consommation, etc.). En moyenne, le CBD sera entièrement éliminé du corps environ 3 à 5 jours après l’absorption.