Error!

Comment le CBD peut soulager les inflammations ?

SANTÉ ET CBD : ET SI LE CBD POUVAIT SOULAGER LES INFLAMMATIONS ?

Les recherches montrent que les cannabinoïdes peuvent stopper l’inflammation en activant les récepteurs CB2 présents dans le système endocannabinoïde.

En 2011, une étude comparant les niveaux d’inflammation chez les personnes ayant fumé du cannabis et chez les personnes n’ayant jamais fumé a montré que les fumeurs de cannabis peuvent avoir des niveaux d’inflammation plus faibles. Les données de 9 000 personnes ont été examinées dans l’étude mentionnée, les chercheurs s’intéressant à l’influence du cannabis sur les niveaux de protéine C-réactive (PCR), un marqueur de l’inflammation qui est souvent associé à un risque accru de maladie cardiaque. Il semble que l’huile de CBD pour l’inflammation pourrait bien être un excellent choix de traitement pour de nombreuses maladies.

L’inflammation chronique joue également un rôle dans les maladies auto-immunes telles que l’arthrite, le lupus, la colite ou la sclérose en plaques. Les chercheurs voulaient voir si les composants actifs du cannabis pouvaient diminuer les niveaux de PCR, réduisant ainsi l’inflammation. 12 participants à l’étude ont déclaré avoir récemment fumé du cannabis. Les chercheurs ont découvert que les personnes qui avaient fumé au cours des 30 derniers jours avaient des niveaux de protéine C-réactive plus faibles que celles qui n’avaient jamais fumé de cannabis.

Ces résultats n’ont rien de surprenant, car le cannabis est depuis longtemps reconnu comme une plante médicinale et plusieurs études prouvent l’efficacité des cannabinoïdes et du CBD pour réduire l’inflammation. Voici une étude menée par des chercheurs de l’université de Caroline du Sud, par exemple, qui a montré que le THC a la capacité d’affecter l’expression de l’ADN d’une manière qui peut conduire à la suppression de l’inflammation. Focus sur une nouvelle vertu santé du CBD

L’ACTIVATION DES RÉCEPTEURS CB2 POUR TRAITER L’INFLAMMATION

Lorsque vous utilisez de l’huile de CBD pour l’inflammation, les récepteurs CB2 sont les plus importants.

Il y a deux principaux « récepteurs » de cannabinoïdes dans votre système nerveux, CB1 et CB2. Ce sont les points d’interaction des cannabinoïdes introduits dans votre système et font partie du système endocanabinoïde. Les récepteurs CB1 sont les plus affectés par le THC, contrôlant la perception, la mémoire, l’humeur, le sommeil et l’appétit, les récepteurs CB2 affectent le système immunitaire.

De tous les composés de la plante Cannabis sativa, ceux qui jouent un rôle dans l’inhibition de l’inflammation sont les substances qui activent les récepteurs CB2, car l’inflammation est une réponse immunitaire. Le cannabidiol (CBD) n’est pas le seul composé du cannabis qui active le récepteur CB2. Un terpénoïde présent dans l’extrait de chanvre, appelé bêta-carofilène, active également ce récepteur sans effet psychoactif. Selon les scientifiques de l’ETH Zurich et de l’université de Bonn, cette substance peut non seulement aider à arrêter l’inflammation, mais aussi à prévenir ou à traiter des maladies telles que la cirrhose du foie, l’arthrose ou l’artériosclérose. Il a été démontré que le CBD a des vertus santé comme des effets anti-inflammatoires, antipsychotiques, anticonvulsifs, antioxydants et immunomodulateurs.

DES ÉTUDES SUR L’UTILISATION DE L’HUILE DE CHANVRE POUR TRAITER L’INFLAMMATION

Il existe d’autres preuves que l’huile de CBD pour l’inflammation et les cannabinoïdes peuvent aider à réduire l’inflammation :

- Publié dans le Journal of Free Radical Biology and Medicine par le chercheur américain GW Booz du Centre médical de l’Université du Mississippi, le cbd a montré qu’il pouvait être utile pour réduire l’impact de l’inflammation sur le stress oxydatif, diminuant ainsi le risque de dommages et de dysfonctionnement des organes. Le stress oxydatif et l’inflammation contribuent à un certain nombre de maladies telles que la polyarthrite rhumatoïde, l’athérosclérose, l’hypertension, le syndrome métabolique, la maladie d’Alzheimer

- Les scientifiques des National Institutes of Health, à Bethesda (USA) ont montré que le CBD peut supprimer l’inflammation et la douleur neuropathique sans provoquer de tolérance aux analgésiques.

- Le CBD supprime la réponse inflammatoire et atténue les symptômes de la maladie en induisant l’apoptose dans les cellules immunitaires activées, en supprimant les cytokines et les chimiokines dans les sites inflammatoires et en régulant positivement les cellules T FoxP3